De la vigne au vin PDF

La taille de la vigne est une opération viticole ayant pour but de limiter la croissance démesurée de la vigne pour régulariser la production des raisins en qualité et en quantité. Au début de la civilisation, les hommes se contentaient de cueillir les raisins sur les vignes puis, après l’observation de dégâts provoqués par des animaux sur les rameaux, on s’aperçut vite que les de la vigne au vin PDF situées sur les parties restantes étaient plus grosses et plus sucrées. L’homme, à son tour, essaya de limiter le développement de la vigne, empiriquement, en enlevant chaque hiver et pendant la période de végétation, une partie des sarments.


Peu à peu, à force d’observations, il découvrit que les sarments laissés sur les bois productifs de l’année d’avant donnaient des grappes plus grosses portant des raisins également plus gros. Peu à peu, au cours des générations, on mit au point les différents systèmes de taille qui sont utilisés de nos jours, en gardant les mêmes principes de base. La taille est indispensable pour assurer la survie des variétés de vigne utilisées. La vigne est une plante très vigoureuse qui a tendance à se développer énormément. Laissée sans taille une année, elle s’agrandirait 10 à 20 fois trop. La seconde année, elle ne pourrait assumer une charpente aussi importante et s’étiolerait, les raisins seraient petits et sans intérêt.

La troisième année, les raisins avariés seraient immangeables et la vigne malade deviendrait irrécupérable. La taille des vignes, en hiver. La vigne est une liane qui a de très longs rameaux. Cette particularité trouve son fondement dans la nécessité de la vigne sauvage de croître très rapidement, en forêt, pour atteindre l’étage ensoleillé de la canopée.

Dans le cadre de la viticulture, le vigneron recherche la production de raisin, tout en évitant un allongement démesuré de la vigne. La taille sert à régulariser et à prolonger la production de la vigne. Ce mode de taille commence à ras du sol. Tous les ans, le viticulteur taille la vigne avec plusieurs branches à deux yeux.

Avec l’âge, la taille des branches, ou bras, ou cornes, s’allonge. C’est le principe de la taille en gobelet. Le viticulteur peut aussi garder un rameau un peu plus long et ébourgeonner les yeux de la base, pour créer rapidement un bras plus long. Le pied de vigne, ainsi formé, est plus haut. Lors de la taille de formation, le vigneron conserve un sarment long, afin de former un pied et une branche horizontale.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.