De la creativité à l’innovation : Le plaisir de réaliser l’impossible ! PDF

Stimuler les talents de personnes surdouées peut être très bénéfique pour l’économie de la connaissance. Ceci est vrai tout particulièrement, dès que de nouvelles solutions intelligentes sont recherchées sur des problèmes majeurs, quand il de la creativité à l’innovation : Le plaisir de réaliser l’impossible ! PDF du courage pour conduire des expériences.


Voici  une déclaration  du Ministère Hollandais des Affaires Economiques qui a une grande  valeur. Non seulement, elle met en avant l’importance de l’innovation, mais encore elle met en avant les préjugés que l’on peut avoir à l’encontre des surdoués. Il y a très peu d’études publiées sur le sujet  des surdoués en environnement professionnel. Ce qui est intéressant quand même dans ces études, c’est que  c’est dans ce petit groupe qu’on observe que la créativité et les possibilités d’innovation sont largement présentes. Les données utilisées pour cette étude le sont à partir d’entrevues personnelles avec des employés surdoués et des descriptions des postes qu’ils occupent.

Bien qu’on constate une tendance des organisations à vouloir stimuler l’innovation, en pratique peu est fait pour se focaliser systématiquement sur le sujet. Parce que nous soutenons que les surdoués possèdent un talent bien plus important que la moyenne en termes d’innovation, il serait utile de savoir comment les détecter. Il n’y a pas de définition formellement acceptée du surdon. C’est particulièrement vrai pour tous ceux qui sont handicapés par la dyslexie, ou bien sont tétanisés à l’idée d’échouer au test. Pour nous, cette distinction n’a pas vraiment de raison d’être dans la mesure où nous voyons des gens passer d’un groupe à l’autre.

Donc, notre cible est avant tout celle de  gens avec une intelligence cognitive très élevée . Ces trois points sont parfaitement en ligne avec la base neurophysiologique de l’intelligence. 3       Des quantités importantes de données sont efficacement associées et traitées. Critique, intrinsèquement motivé, et aime résoudre les problèmes.

Créatif, apporte beaucoup de nouvelles idées, a un avis sur tout, n’aime pas l’autorité. Un individu surdoué équilibré peut donc être un collaborateur original, créatif, énergique et constructif. Cependant, si cet individu surdoué tombe sur un écueil, ceci peut conduire à un comportement inadapté. Les signes révélateurs en sont la sous-performance, la dépression, l’hypersensibilité, et des problèmes de communication, au travail comme dans les relations sociales en général. Ceci est un point sur lequel nous reviendrons. C’est en lisant ce tableau que beaucoup d’employés ont découvert qu’ils étaient surdoués.

Ce tableau dévoile les malentendus qui peuvent exister entre les collaborateurs surdoués et leur environnement   qui interprète de façons diverses leurs comportements. En rendant ces différences plus explicites, en les nommant, surdoués et non surdoués peuvent mieux se comprendre. Mais idées ne sont pas comprises, mais pourtant j’ai en général raison. Qu’est ce qui se cache derrière tout ça ? Les individus surdoués qui ne fonctionnent pas de façon optimale sont souvent ignorant de leur intelligence. La conséquence est qu’ils interprètent  le manque de connaissances des autres comme un manqué de volonté. Ceci a le don de les irriter et souvent ils commencent à faire de la fuite en avant.

De surcoît, il y a une tendance à se focaliser sur le contenu, plus que sur des critères tels qu’enthousiasme et motivation. Sur la base de nos observations, nous croyons que les individus surdoués possèdent un potentiel créatif bien plus important que la moyenne. Afin d’utiliser et d’implémenter ces idées novatrices, la collaboration entre les individus surdoués et leur environnement est de toute première importance. Dans son livre sur le management d’équipe par les rôles, Belbin fait référence à l’existence de 9 rôles dans une équipe. Bien que Belbin ne mentionne pas explicitement les surdoués, nous voyons bien que les descriptions relatives au Concepteur sont présentes chez un collaborateur surdoué. De ce fait, nous pensons que les surdoués font partie de ce rare groupe de personnes qui sont parfaitement profiles pour jouer le rôle de Concepteur dans une équipe.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.