Cours de pastorale, ou Questions sociales au point de vue du ministère sacerdotal: dans les temps modernes PDF

Un article de Cours de pastorale, ou Questions sociales au point de vue du ministère sacerdotal: dans les temps modernes PDF, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.


Cours de pastorale, ou Questions sociales au point de vue du ministère sacerdotal dans les temps modernes / par l’abbé Garnier,…
Date de l’édition originale : 1894

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

En qualité d’évêque de Rome, il est le 262e pape de l’Église catholique, et son pontificat s’étend de 1963 à sa mort en 1978. La maison natale de Giovanni Battista Montini à Concesio. Après avoir achevé ses études de droit en 1882, Giorgio Montini prend la direction du journal catholique de la ville de Brescia, Il Cittadino di Brescia. Giuditta Alghisi est originaire de Verolavecchia, un village situé au sud de Brescia. Ayant perdu ses parents très jeune, elle fut placée sous l’autorité d’un tuteur et envoyée dans un pensionnat religieux à Milan.

Giovanni Battista Montini naît le 26 septembre 1897 à Concesio. Comme le veut la coutume pour les familles bourgeoises de Brescia, il est confié à une nourrice. Giorgio Montini meurt en janvier 1943. Giuditta meurt en mai 1943, quelques mois après son mari. En 1902, Giovanni Battista commence sa scolarité au collège Cesare-Arici de Brescia, tenu par des jésuites.

Il y fait la connaissance d’Andrea Trebeschi, avec qui il entame ses premières grandes actions pendant la Première Guerre mondiale. Sa mère le fait alors étudier à la maison. Ses études, quoique décousues, sont assez brillantes, si bien que ses camarades le surnomment  le bûcheur . Il doit suspendre à nouveau ses études en 1910, toujours pour des raisons de santé.

Ses parents décident alors de le retirer définitivement du collège et de lui faire donner des cours particuliers, afin qu’il puisse présenter l’examen de fin d’études secondaires en candidat libre. Dès le collège, il rejoint l’association Manzoni, du nom de l’auteur italien Alessandro Manzoni, qui rassemble des élèves et des étudiants catholiques. En 1913, il présente un examen d’études secondaires au lycée d’État de Chiari puis passe sa maturità classica, l’équivalent italien du baccalauréat français, en juin 1916. Il est admis au séminaire à la rentrée suivante.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.