Costumes de Savoie : Tome 2, Tarentaise, Beaufortain et Val d’Arly PDF

La Savoie tire son nom, entre autres, d’un ancien duché cédé par ses princes costumes de Savoie : Tome 2, Tarentaise, Beaufortain et Val d’Arly PDF la France en 1860 en échange de son aide militaire contre l’empire d’Autriche lors de deuxième guerre d’indépendance italienne. 1416 avant de n’être qu’une des composantes du royaume de Sardaigne. Ses habitants sont appelés communément Savoyards, mais le terme Savoisien est tout aussi correct. Le nom passe ensuite au comté, puis au duché, désignant l’espace géographique concerné après la disparition de ce dernier.


Le nom de cette province passe alors aux deux nouveaux départements. Les noms des départements annexés ont été accordés par l’empereur lui-même, sur la proposition d’un très grand nombre de Savoisiens et, en agissant ainsi, il a donné satisfaction à l’immense majorité de nos compatriotes. La situation n’est plus la même qu’en 1792, où le pays subissait une crise suprême. Savoie, appelées aussi États de Savoie. Les termes  les Savoie  ou  les Savoies  se retrouvent dans le nom de la caisse régionale du Crédit Agricole, le Crédit Agricole des Savoie mais aussi dans le titre ou la désignation par les médias régionaux. Des titres d’articles ou d’ouvrages utilisent le terme mis au pluriel : Savoies. 2014 lorsque l’université opte pour une nouvelle identité l’Université Savoie Mont Blanc.

Articles détaillés : Géographie de la Savoie et Géographie de la Haute-Savoie. Le territoire de la région historique de Savoie correspond à l’ancien territoire du duché de Savoie. Rhône et la rivière Guiers, à l’ouest. Ce territoire compact offre des paysages variés, marqués par l’empreinte alpine, des Préalpes, les basses terres, aux sommets enneigés des Alpes, reliées par de grandes vallées intra-alpines. Ces dernières se trouvent à l’origine du découpage provincial traditionnel. Sud, le Guiers, puis le Fier et son affluent le Chéran, plus au nord, Les Usses. Préalpes avec des massifs autonomes, de moyennes altitudes, séparés entre eux par des cluses, et également des Alpes par le sillon alpin.

This entry was posted in Sciences humaines. Bookmark the permalink.