Condorcet, un mathématicien au service de la liberté: Construire la république des Lumières (Grandes Personnalités t. 7) PDF

900 enseignants-condorcet, un mathématicien au service de la liberté: Construire la république des Lumières (Grandes Personnalités t. 7) PDF, et 700 membres du personnel administratif. L’histoire de  Paris 8  commence au Centre universitaire expérimental de Vincennes créé à l’automne 1968, dans l’après mai 68.


Découvrez enfin tout ce qu’il faut savoir sur Condorcet et sa pensée en moins d’une heure !
Mathématicien de génie et philosophe éclairé, Nicolas de Condorcet est sans aucun doute l’un des grands noms de l’histoire de France. Passé à la postérité grâce à son vaste projet d’instruction laïque et gratuite, il reste avant tout un scientifique au service de la vie politique de son temps. Véritable défenseur de la Révolution et de la république, il prône une pensée politique fondée sur les principes d’égalité et de liberté.

Ce livre vous permettra d’en savoir plus sur :
• La vie de Condorcet
• Le contexte de l’époque
• Les temps forts de sa vie
• La postérité de sa pensée

Le mot de l’éditeur :
« Dans ce numéro de la collection « 50MINUTES Grandes Personnalités », Mélanie Mettra nous fait découvrir la vie et les pensées de Condorcet en une quarantaine de pages. Discret dans les premières années, il cède peu à peu à la passion et n’hésite pas à soutenir les nombreux projets qu’il a élaborés. Grand défenseur de la liberté, il rédige un projet de constitution en vue d’instaurer la république, mais ses espoirs sont déçus. Trop en avance sur son temps, ses idées lui valent d’être déclaré hors la loi. Alors qu’il devait mourir sous le fer de la guillotine, il est retrouvé sans vie dans sa cellule. Mais ses pensées lui survivront. »
Stéphanie Dagrain

À PROPOS DE LA SÉRIE 50MINUTES | Grandes Personnalités
La série « Grandes Personnalités » de la collection « 50MINUTES » présente plus de cinquante hommes et femmes qui ont marqué l’histoire d’une manière ou d’une autre. Chaque livre a été pensé pour les lecteurs curieux qui veulent faire le tour d’un sujet précis, tout en allant à l’essentiel, et ce en moins d’une heure. Nos auteurs combinent les faits historiques, les analyses et les nouvelles perspectives pour rendre accessibles des siècles d’histoire.

Le général de Gaulle, à la fois pour éloigner les étudiants les plus violemment contestataires de Paris, et pour les mettre au défi de réaliser leurs aspirations, a l’idée de leur offrir une faculté dotée d’une très large autonomie pédagogique et financière. Le décret de création du Centre est signé en décembre 1968 et le Centre universitaire expérimental de Vincennes, ouvert aux non-bacheliers, accueille ses premiers étudiants en janvier 1969, sur un terrain appartenant à la ville de Paris. Au début des années 1970, le Département d’Anglo-américain passe pour le plus structuré, ayant calqué le modèle universitaire américain. La notion d' »Unités de valeurs », introduite dès le début à Vincennes, conçue sur le modèle des « crédits » américains se substitue aux cursus prédéfinis, est par la suite adoptée dans un grand nombre d’universités françaises.

Un des traits souvent signalés comme étant caractéristiques de l’université de Vincennes était sa forte politisation. Jusqu’en 1980,  Vincennes  voit peu à peu son état matériel et pédagogique se dégrader : des éléments du mobilier sont dévastés ou volés, la saleté confine à l’insalubrité, des rumeurs d’inscriptions factices, des problèmes d’évaluation des étudiants conduisent au refus d’homologation des diplômes de l’université. Sur le site de Saint-Denis, entrée de l’université entre 1981 et 1998. Bois de Vincennes, et les bâtiments sont rasés. Le Canard enchaîné titre :  Alice a perdu ses facultés .

La ministre commente :  De quoi se plaignent-ils ? Selon Bernard Charlot, du Département des Sciences de l’éducation, personne n’était content :  La fac ne voulait pas y aller, et la ville ne voulait pas de la fac : une fac gauchiste dans une ville communiste, vous pensez ! La destruction des 40 000 m2 des locaux du Bois de Vincennes, sous la protection de centaines de policiers, est aussi une très mauvaise opération financière : les bâtiments avaient été bâtis en dur et pouvaient résister au temps. Les premiers locaux dionysiens, placés le long d’une voie à forte circulation, sont toujours en place aujourd’hui, mais le site s’est agrandi et de nouveaux locaux y sont ajoutés régulièrement afin d’assurer un accès viable à la population estudiantine croissante. De nouveaux développements continuent de modifier l’université.

En 1990 est créée une filière d’enseignement à distance, en association avec le CNED, qui prend la forme en 1997 d’un institut appelé l’Institut d’enseignement à distance. Le clin d’œil est appuyé, le symbole est fort: pour entrer à l’université, on passe désormais par la bibliothèque. Simultanément, une station de métro Saint-Denis Université est inaugurée, modifiant quelque peu le rapport que l’université entretient avec la ville : les étudiants ne traversent plus Saint-Denis puisque leur station de métro débouche sur le parvis en face de l’université. Les étudiants de l’université Paris 8 aussi ont changé. Ils sont plus jeunes et pour la plupart bacheliers. UFR d’AÉS-ÉG, TES, l’IED, l’IFG ainsi que des laboratoires de recherche. En 2009, un espace est arborisé au milieu de l’ensemble des nouveaux bâtiments.

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.