Comptabilité et audit bancaires PDF

En France, c’est la loi fiscale de 1917 qui a donné une comptabilité et audit bancaires PDF supplémentaire à la comptabilité, dans l’objectif de donner nouveau souffle à l’investissement. Le souverain Hammourabi de Babylone évoque la comptabilité des marchands dans ses lois.


La comptabilité dans les établissements de crédit et les entreprises d’investissement est traitée selon les normes comptables françaises. Mais un effort considérable de convergence des normes françaises vers les normes internationales a été réalisé par les autorités de tutelle comptables en France (CRC). La nouvelle réglementation établie s’applique ainsi aux états financiers des établissements de crédit à compter du 1er janvier 2006. L’auteur analyse successivement : l’environnement bancaire : économie et stratégie bancaire ; la comptabilité bancaire : droit bancaire, nouvelles normes comptables, présentation des états financiers et des écritures comptables, ratios prudentiels ; l’audit bancaire : intervention des auditeurs externes (commissaires aux comptes), nouvelle réglementation sur la fonction de conformité, réglementation sur le contrôle interne du secteur bancaire. Chaque chapitre est illustré par des cas pratiques corrigés.

Les Romains utilisaient les termes expensa pour les dépenses et accepta pour les recettes. International Financial Reporting Standards Interpretations Committee – I. Le bilan comptable est une synthèse de la situation financière d’une organisation à une date donnée. Le mot  bilan  est dérivé du mot  balance  et exprime bien sa substance. Le compte de résultat est un document comptable synthétisant l’ensemble des charges et des produits d’une organisation pour une période donnée, appelée exercice comptable. Le compte de résultat comporte, dans sa version élaborée, des soldes intermédiaires de gestion décrivant de quelle façon s’est construit le résultat.

Il donne une vue d’ensemble des produits et des charges de la période donnée. Le tableau des emplois et ressources, aussi appelé tableau de financement, est un outil d’analyse stratégique révélatrice de la politique financière suivie par les dirigeants d’une organisation. Il permet aussi de visualiser les flux de trésorerie au cours de l’exercice. Les annexes, ou l’état annexé selon l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires, est en quelque sorte le mode d’emploi et complément nécessaire à la compréhension des autres états financiers dont il est une partie intégrante. L’état annexé est également renseigné de toutes autres informations n’ayant pas leur place dans le bilan, le compte de résultat ou le tableau de financement mais dont la connaissance permet de porter une appréciation adéquate sur les états financiers de l’entreprise.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.