Bougainville PDF

Supplément au voyage de Bougainville Denis Bougainville PDF De « Au départ de Bougainville, » à « ni de tes vertus chimériques. Supplément au voyage de Bougainville, de Denis Diderot, fait référence au voyage de l’explorateur Bougainville en Océanie.


Bougainville incarne le type même du navigateur des Lumières par sa culture scientifique, son ouverture d’esprit et son inlassable curiosité des hommes et des choses.

Aide de camp de Montcalm, il participe aux ultimes combats qui scellent la perte du Canada, en 1763, et se découvre alors une vocation de marin. Protégé par Choiseul, il entreprend de 1766 à 1769 le premier tour du monde exécuté par un officier de la marine royale. Il en publie en 1772 un récit très vivant qui le fait connaître du grand public. Son indiscutable talent littéraire lui permet de décrire avec bonheur les sites et les peuples qu’il rencontre au Canada, en
Amérique du Sud, en Patagonie, dans les mers de Chine et de l’Inde. Esprit audacieux, cet explorateur constitue le modèle de ce qu’on appelait alors un  » homme à talents  » et peut être considéré comme un des pionniers de l’ethnographie moderne.

Etienne Taillemite, chartiste, inspecteur général honoraire des Archives de France, membre de l’Académie de marine, a notamment publié La Fayette ; L’Histoire ignorée de la marine française ; Louis XVI, le navigateur immobile ; Les hommes qui ont fait la marine française. Il est décédé le 24 août 2011, quelques semaines après avoir mis le point final à son ouvrage.

Ce texte soulève le problème du colonialisme et célèbre la vie sauvage par rapport à l’homme civilisé, ici dénigré. Dans cet extrait, Denis Diderot met en scène un vieillard qui se présente comme étant indifférent au départ des blancs. Au moment de ce départ, il prononce un discours violent divisé en deux parties : dans la première, il s’adresse tout d’abord aux Tahitiens puis dans la deuxième, il s’adresse directement à Bougainville. Dans ce texte, Diderot souligne l’opposition entre deux nations, les qualités des Tahitiens devant les défauts de la culture blanche. Nous verrons en quoi ce discours présente les méfaits de la civilisation, fait un éloge de la vie naturelle et sur quoi repose sa force oratoire. Problématique possible : Comment Diderot va-t-il comparer les deux types de civilisation ? Lu par René Depasse- source : litteratureaudio.

Nous avons respecté notre image en toi. Sommes-nous dignes de mépris, parce que nous n’avons pas su nous faire des besoins superflus ? Tu es entré dans nos cabaties, qu’y manque-t-il, à ton avis ? Diderot qualifie les hommes civilisés de « méchants ».

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.