Australie noire. Les Aborigènes, un peuple d’intellectuels PDF

Drapeau aborigène, créé par Harold Thomas en 1971. Les Aborigènes d’Australie sont les premiers humains connus pour en avoir peuplé la partie continentale du pays. Ils constituent, avec les indigènes du détroit de Torrès, la population autochtone de cet État d’Océanie. Les trois australie noire. Les Aborigènes, un peuple d’intellectuels PDF doivent être remplis.


Exemple de peinture aborigène sur écorce. L’une d’elles avance qu’ils seraient venus de l’archipel indonésien sur des embarcations par le nord via Timor il y a 40 000 ans. Une autre suggère qu’ils seraient venus par un passage entre la Nouvelle-Guinée et l’Australie qui formaient alors une partie de l’ensemble continental émergé du Sahul. On pense que l’homme de Mungo découvert au bord du lac Mungo, dans le Sud de la Nouvelle-Galles du Sud, à 3 000 kilomètres de la côte du Nord de l’Australie est un ancien habitant de l’Australie qui aurait vécu il y a environ 40 000 ans, au Pléistocène. Homo sapiens n’a pas encore atteint l’Amérique.

Depuis cette période, les Aborigènes ont développé en autarcie une culture qui leur est propre. Maintenant on se souvient de Barak pour son œuvre artistique, des dessins qui révèlent la vie traditionnelle de sa jeunesse et les rencontres avec les Européens. Européens prennent le contrôle de la plupart des régions du pays et beaucoup d’Aborigènes ont été repoussés vers des missions et des réserves. Ils vivent dans la tranquillité qui n’est pas troublée par l’inégalité de la condition.

Le premier gouverneur, Arthur Phillip, a été chargé d’établir des rapports avec les Aborigènes et de vivre dans l’amitié et la bonté avec eux mais les maladies européennes, l’alcool et l’expansion coloniale ont rapidement exercé un effet destructif sur la population indigène. Il y avait d’autres médiateurs comme Bungaree et Mokare, et il y avait des résistants militant comme Yagan et Pemulwuy. 1792, il mène des attaques répétées contre des colons. Il est finalement abattu en 1802.

Il reste une figure emblématique de la résistance aborigène à la colonisation britannique de l’Australie. Sydney et organise une réunion annuelle pour eux à Parramatta. Les Anglais traversent les Blue Mountains et entrent sur le territoire des Wiradjuri en 1813 et un conflit s’ensuit. Windradyne, un guerrier wiradjuri mène la résistance contre les colons blancs, avant de chercher à faire la paix avec le gouverneur. En 1818, le Mermaid, bateau de Philip Parker King, accoste en Australie. Un dessin du bateau a ensuite été gravé sur roche par des aborigènes, ce qui pourrait bien être considéré comme le premier pétroglyphe historique.

En 1828, la loi martiale est déclarée dans la colonie par suite de conflits entre des colons britanniques et des Aborigènes. Après son enterrement, son corps est exhumé et son squelette exposé suspendu dans une vitrine au Tasmanian Museum and Art Gallery où il reste jusqu’en 1947. Les plus violentes attaques de hors-la-loi, les bushrangers, ont lieu dans le Pays de van Diemen. Des centaines de bagnards sont en liberté dans le bush, des fermes sont abandonnées par les colons et la loi martiale proclamée. L’historien Tim Flannery note que les rapports entre les explorateurs européens et leurs compagnons indigènes ont varié considérablement. Watkin Tench de la First Fleet écrit sur la bonne humeur de ses amis eoras de Sydney. Edmund Kennedy, qui mène une exploration vers le cap York en 1848.

Kennedy et le reste de son équipe sont tués par des Aborigènes du cap York, mais Jackey Jackey survit et finit le voyage. Européens prennent le contrôle de la plupart des régions du pays. Beaucoup d’Aborigènes ont été poussés dans des missions et des réserves. Mais l’échange culturel n’était pas unilatéral : en 2004, Germaine Greer a écrit que la culture indigène a sensiblement affecté le développement de la culture australienne. Fermiers indigènes d’un protectorat de la période coloniale au Victoria en 1858. Le rôle de Protecteur des Aborigènes est issu d’une recommandation du rapport de la commission spéciale de la Chambre des communes du Royaume-Uni.

Robinson, Auber Octavius Neville et Edward John Eyre furent de notables chefs protecteurs des Aborigènes. Matthew Moorhouse fut le premier protecteur en Australie-Méridionale. Les colonies australiennes sont devenues autonomes dans les années 1850. Nouvelle-Galles du Sud en 1858, et en Tasmanie en 1896. Ceci a inclus des indigènes mais ils n’ont pas été encouragés à s’inscrire pour voter. Le Queensland a gagné l’autonomie en 1859 et l’Australie-Occidentale en 1890, mais ces colonies ont refusé à des indigènes toute voix. La ligne télégraphique transaustralienne, qui traverse les terres du peuple Arrernte de l’Australie centrale, est achevée en 1872.

Des missionnaires luthériens et des pasteurs ont suivi. Des conflits entre les pasteurs et l’Arrernte ont mené à l’établissement d’une force de police indigène régie par l’agent de police William Wilshire. Sa conduite notoire contre l’Arrernte a eu comme conséquence qu’il fut le premier policier à mettre sur l’épreuve pour le meurtre en Australie-Méridionale. Selon l’historien Geoffrey Blainey, pendant la colonisation de l’Australie :  dans mille endroits d’isolement il y avait les décès occasionnels par le pistolet et la lance. Les maladies européennes tuèrent des Aborigènes en grand nombre et l’occupation de terres, accompagnée de l’accaparement ou de la destruction de ressources alimentaires, provoqua des famines. Australie se généralise, tout en demeurant controversé.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.