almanach de l’an 2000 PDF

To my English-speaking readers: i’ve done and i’m still doing for Nostradamus, known as a famous astrologer and seer but who almanach de l’an 2000 PDF not really a conventional astrologer, what no modern astrologer or academic historian of astrology will never do for any other historical astrologer: A heavy work of transcription, translation, editing, referencing, authentification, interpretation, decoding. CN sont désormais en libre accès : 65 textes, parmi les numéros 115 à 228, ont été libérés en 2018 !


84- Nostradamus connaissait-il les planètes trans-saturniennes ? 94- A quand une édition complète des oeuvres de Nostradamus ? 99- Nostradamus: Les Propheties, Lyon, Macé Bonhomme, retirage c. Robert Benazra: Une influence de la Kabbale dans l’oeuvre de Nostradamus?

Patrice Guinard: Did Nostradamus know the Transaturnian Planets? Michel Nostradamus, Lyon, Antoine du Rosne, « 1557 » i. Michel Nostradamus, Lyon, Benoist Rigaud, « 1568 » i. X, A, B et C : cf. Anatole Le Pelletier: Les oracles de Michel de Nostredame, Paris, 1867, 2 vols. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Description de l’image Great Coat of Arms of Joachim Murat as King of Naples. Joachim Murat a longtemps été un important collectionneur d’art contemporain. Entre 1982 et 1987, il a ainsi transformé en musée le château qu’il possédait à Nointel, dans le Val-d’Oise. Très impliqué au sein des cercles bonapartistes, il représente fréquemment sa famille et le Souvenir napoléonien lors de voyages officiels en France et à l’étranger. Article connexe : Grands dignitaires de l’Empire français.

1985, Éditions Centre d’Art Contemporain Prince Murat, Presles, 1985, In-8, Carré, 32 pages, 20 illustrations dont certaines en couleurs, 128 grammes. 1985, Éditions Centre d’Art Contemporain Prince Murat, Presles, 1985, In-8, Carré, broché, 16 pages, 11 illustrations dont 2 en couleurs, 69 grammes. Prince Murat,  Préface  dans Jacques Demougin, La grande armée, Éditions du Layeur, 2004. Prince Murat,  Préface  dans Jacques Demougin, Les batailles de Napoléon, Éditions du Layeur, 2004.

Prince Murat,  Préface  dans Jacques Demougin, Napoléon, bâtisseur d’Empire, Éditions du Layeur, 2005. Prince Murat,  Préface  dans Jean-Claude Gillet, Murat : 1767-1815, Bernard Giovanangeli Éditeur, 2008. Prince Murat,  Préface  dans Frédéric Hulot, Murat, la chevauchée fantastique, Pygmalion, Paris, 1998. Prince Murat,  Préface  dans Gonzague Saint-Bris, Le sacre et Bonaparte devint Napoléon, Tallandier, 1999.

Prince Murat, 600 tableaux contemporains, Paris, Maîtres Binoche et Godeau Ed. Jacques Lallain,  Fermeture du musée d’art contemporain Prince Murat  dans Le Monde du 23 août 1987. Voir la généalogie de la famille sur chivalricorders. 505 :  director of the Tourism office Board of Monaco .

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.