Aimer … Malgré tout PDF

En 1989, la bibliothèque du Congrès des États-Unis l’inclut dans le premier groupe de films sélectionnés pour être préservé par le National Film Registry. En pleine guerre froide, le général de l’Aimer … Malgré tout PDF de l’air américaine Jack D. Un débat s’engage alors entre les tenants des différentes options politiques et militaires qui s’offrent au président. La seule possibilité pour éviter un conflit majeur est de fournir aux Soviétiques les positions des avions, afin qu’ils les détruisent.


Nous avons tous été confrontés à des impasses mais cette rencontre avec J.-Y. Leloup saura vous aider à retrouver le sens de la marche, le goût de la joie, l’énergie pour que chacun découvre son issue personnelle et fasse de son destin une destinée.

L’ambassadeur de l’URSS, convoqué afin de témoigner de la bonne foi du président américain, mentionne l’existence d’un système secret de défense qui déclencherait automatiquement l’holocauste nucléaire en cas d’attaque contre son pays. Il explique alors une solution possible pour sauver l’espèce humaine : ne sélectionner que les meilleurs éléments pour les emmener survivre sous terre, réprimant un salut nazi lorsqu’il donne ses explications. Pendant ce temps, l’équipage du B-52 mène sa mission vers son terme, certain du bien-fondé de l’ordre qu’il a reçu, malgré toutes les difficultés qu’il ne manque pas de rencontrer. Au moment de larguer sa bombe atomique sur la cible soviétique assignée, le système d’ouverture de la soute à bombe s’enraye. Scénario : Stanley Kubrick, Terry Southern et Peter George avec la participation non créditée de Peter Sellers et James B.

Sociétés de production : Columbia Pictures et Hawk Films Ltd. URSS au début des années 1960. Le projet consistait en un vaste cargo rempli de produits hautement radioactifs devant circuler le long des côtes soviétiques et qui, en cas de destruction de l’URSS, devait jouer le rôle d’une immense bombe radiologique. Ce projet n’a jamais vu le jour devant les risques évidents d’accident. Une telle théorie du complot a bel et bien existé aux USA. Peter Sellers interprète à lui seul trois rôles : le président des États-Unis, l’officier anglais Lionel Mandrake et le docteur Folamour.

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.